Le dragueur à cheveux très très courts

Publié le par La Souris Blonde

(Mine de rien, les dragueurs à la noix fêtent aujourd'hui leurs 2 ans, malgré quelques intermittences... Alors pour offrir à ce blog autre chose qu'un coup de pied aux fesses, un grand, un beau, un mémorable :)

La souris a grandi tout pas loin d'une ville avec de grandes avenues bordées de maisons monumentales, grandes assez pour héberger sur cinq générations une famille de réfractaires à toute contraception, et d'arbres qui cachent la forêt de maisons. Une ville où l'on ne se méfie pas précisément de la modernité, non, pas exactement, mais disons qu'on prend des précautions. Une ville riche d'histoire et de traditions, une ville où, à l'ombre des vénérables façades de la noblesse désargentée mais digne, refleurissent péniblement, à grand renfort d'engrais religieux et de châtiments corporels, les vraies valeurs de la France. En d'autres termes, une bonne ville de fachos.

Quoi! La souris, dans une ville de fachos? Oh, rien d'étonnant à cela. Même les greniers les plus propres sur eux hébergent en leurs profondeurs quelques rongeurs nuisibles.

La vie n'était d'ailleurs pas si dure dans ce grenier. Après tout, même dans les villes à forte proportion de jupes à carreaux et pulls bleu marine, on trouve toujours un nombre appréciable de personnes fréquentables avec lesquelles jeunesse agréablement se passe. Et les conversations autour des prochaines JMJ valent bien celles sur la Nouvelle Star. Au point même que parfois, on en oublie qu'on vit dans une ville de fachos.

Bref, un jour la souris avait accepté de donner son numéro de téléphone, ou plutôt celui de ses parents, à un jeune garçon. Puis, par téléphone, d'aller prendre un verre avec lui. Histoire de voir si l'on avait autre chose à partager qu'un breuvage plus ou moins désaltérant et plus ou moins alcoolisé.

Le jeune homme était enthousiaste, démonstratif, sûr de lui. D'une voix forte, il enchaînait les grandes déclarations destinées à faire de lui un candidat éligible à la souricitude. Jusqu'à ce qu'il proclame, bombant le torse pour mieux gonfler ses juvéniles pectoraux :

"Pour moi, dans la vie, y'a trois choses auxquelles faut pas toucher (et, ce disant, il montrait trois doigts d'un geste vigoureux), trois choses sacrées : la France (un petit temps), l'Armée (nouvelle ponctuation), et la Famille."

Il affirma cela d'un ton péremptoire, un air curieusement martial sur son visage encore presque glabre, sans se douter que par ces mots il venait de s'assurer d'une chose à laquelle lui, en tous cas, ne toucherait jamais.

Commenter cet article

gwouigwoui 10/05/2008 23:33

Ca va mieux en précisant l'auteur : Etienne Liebig

La Souris Blonde 12/05/2008 22:09


Et sa soupe à la tomate était meilleure quand il s'appelait Etienne Royco.


gwouigwoui 10/05/2008 23:32

Ah, je me réveille avec un peu de retard, mais cette note me semble appeler un judicieux conseil lecture : "Comment draguer la militante dans les réunions politiques". Ou comment notre héros, impénitent séducteur, explore l'échiquier politique et sexuel, de l'anar à la jeune bigote lepéniste. Toutes les ruses sont bonnes, c'est très drôle, et gentiment érotique.(quant à la suppression de 'accordéon, ça peut se négocier

La Souris Blonde 12/05/2008 22:08


Oh, c'est super facile, de draguer la militante. Dès qu'on a compris les règles du jeu pervers qui veut que la militante s'intéresse plus aux jeunes ennemis (pour les
convertir, évidemment) qu' àceux déjà acquis à sa cause...


Ben 09/05/2008 22:39

Hello Souris ! J'aime beaucoup ton blog, et surtout ta façon d'écrire tes
articles ! J'espère qu'on aura l'occasion de se revoir prochainement , car ça
m'a fait plaisir de faire ta connaissance lors de la soirée en l'honneur des 27
ans de Gauthier sur Paris ! A bientôt !

La Souris Blonde 09/05/2008 23:41


Merci, c'était un plaisir!


erwann 06/05/2008 10:45

c'est vrai.mais comprenons-nous : à propos de familles nombreuses, je dénonce simplement l'amalgame que fait souris entre cette notion et celle de fascisme, justement. je mets alors l'accent sur le fait que les peuples arabes et africains, y compris nos immigrés, ont également un taux de natalité très élevé de par leur culture et qu'il serait osé, je trouve, de les taxer de fascistes sur cette seule base ou sur le fait qu'ils pratiquent majoritairment leur religion (sauf en ce qui concerne l'islamisme radical, qui est effectivement de toute évidence une réaction à l'ingérence occidentale dans cette partie du monde). c'est tout. je suis entièrement d'accord avec vous pour dire que le colonialisme, puis le découpage du monde à la sauce "nation type occidentale", a eu cet effet désastreux d'obliger les peuples du monde qualifié de "tiers" à rompre avec leur mode de vie coutumier pour se diviser et se réorganiser arbitrairement, avec les ravages que l'on voit particulièrement en Afrique, par exemple. quant au moyen-orient, j'ai moi aussi des doutes quant à l'efficacité de la mise en place de régimes démocratiques de type occidental. ces peuples ont d'autres cultures, et même si on ne peut rester insensible à certaines injustices criantes qui y sont commises, ou encore à des dictatures inhumaines qui y règnent et qui constituent même parfois une menace pour la planète, il est clair que nous avons outrepassé notre rôle en ce qui les concerne.en outre, peut-on vraiment considérer que nous sommes actuellement en période de paix et de prospérité ? certes nous n'avons pas en ce moment à défendre militairement l'intégrité du territoire, mais le monde connaît une période de troubles économiques, politiques et sociaux où les choses sont pour le moins instables. et c'est vrai chez nous aussi, je pense que personne ne peut le nier. dans ce contexte, si on est en droit de penser qu'une politique nationaliste n'est pas la panacée (ce que je n'ai proné à aucun moment, ralphy), permettez-moi de dire que la politique inverse n'est certainement pas non plus la chose à faire.j'ai certes réagi un peu brusquement aux propos de l'auteur de ce blog, mais j'y ai reconnu un leitmotiv actuel agaçant et ai voulu défendre ce qui me semblent être des principes de bon sens. notre population vieillit. depuis longtemps, il est question de faire appel à l'immigration pour combler un déficit humain dans tous les pays occidentaux, du moins en europe. dès lors, pourquoi ne pas faire aussi des enfants nous-mêmes ? pour cela, quel mal y aurait-il pour un Etat à mettre en place une politique familiale forte ? d'autres pays s'y sont essayés avec succès. sur le plan social, la famille n'est-elle pas la cellule de base où l'individu se forme ? quant à la religion chrétienne, on la pratique ou pas, mais n'est-elle pas finalement porteuse des valeurs morales les plus paisibles et les plus respectueuses de l'autre ? il est regrettable que des gens qui se disent chrétiens pensent et agissent à contre-courant de cette morale, mais ce serait une erreur de condamner la chrétienté sur cette seule base. je regrette que tu la mettes, souris, à pied d'égalité avec la nouvelle star que d'ailleurs, même si je ne la regarde pas ni ne la ferais regarder à mes enfants, je me garde de juger, n'ayant pas une connaissance suffisante tous les tenants et aboutissants de la chose pour m'en faire un avis objectif.certes, souris, tu peux ne pas avoir eu affaire au meilleur élément de ce milieu en la personne de ce garçon, je n'étais pas là et ne peux donc pas juger. mais je trouve que tu as un peu vite fait de te moquer de lui, et à travers lui de toute une partie de la population française. ta culture, ta personnalité et ton éducation t'ont, de toute évidence, dotée d'une grande intelligence, philosophique entre autres, que j'ai toujours admirée dans les posts de ce blog et qui te permet de pousser la réflexion à un haut niveau, mais je trouve que tu as péché là par excès d'orgueil, et cela me fait penser à la révolution philosophique du 18e siècle qui, toute bonne et bien intentionnée qu'elle était, a conduit à des excès regrettables parce que des hommes qui s'en réclamaient se sont crus libres et indépendants à l'extrême, reniant par là même une bonne partie de ces idéaux. c'est pour ça que je dis qu'il ne faut pas jeter l'ordre, la famille et la religion aux orties. certes l'ordre mondial a changé, mais l'expérience a prouvé que ces notions sont toujours plus d'actualité dans ce contexte de perte des repères.

La Souris Blonde 09/05/2008 23:25


"j'y ai reconnu un leitmotiv actuel agaçant"
Tu dis là quelque chose de fort juste: c'est ton idée fixe, pas la mienne. Mais bondir sur un mot ou deux pour y plaquer l'idée que l'on souhaite combattre, qu'elle s'y soit trouvée ou non, est
aussi une attitude actuelle fort agaçante.

"je regrette que tu la mettes, souris, à pied d'égalité avec la nouvelle star"
La phrase sur les JMJ et la Nouvelle Star était justement plutôt gentille pour les JMJ. Si tu relis bien, dans le contexte de ce paragraphe ("jeunesse agréablement se passe"), elle était plutôt là
pour signifier quelque chose comme "vous qui trouvez les JMJ risibles, regardez donc vos propres loisirs, ça n'est pas forcément plus glorieux." Tu vois, ta véhémence à te défendre contre des
attaques imaginaires t'a fait passer à côté d'un argument en faveur de ton camp. A l'époque, certains de mes meilleurs amis allaient aux JMJ, et étaient par ailleurs très tolérants - puisqu'ils
fréquentaient, en toute connaissance de cause, une vilaine animiste comme moi. Mais les souris n'ont pas d'âme, certes, c'était donc pardonnable.

Quant au dragueur à cheveux très courts... Je ne me moque pas des valeurs qu'il défend. Ce ne sont tout simplement pas les miennes. Ce qu'il y avait, pour moi, d'amusant dans cette anecdote, c'est
la ferveur avec laquelle il me proposait un idéal de vie qui ne me tentait pas du tout, ne me tente pas plus aujourd'hui. ça avait le mérite de la franchise, mais pour draguer... Comment dire...
mieux vaut avoir des idées moins rigides et plus ouvertes sur ce qu'est la famille (et accessoirement la place de la femme au sein d'icelle).

Pour m'étendre un peu sur ma dent contre ce genre d'idéologie (parce que j'en ai dit un peu trop de bien, là, quand même), sans faire de généralités, j'ai constaté plus d'une fois à quel point elle
n'est pas très épanouissante. Pour ne citer qu'un exemple, on trouve encore, dans ce milieu, des jeunes filles qui sont contre le sexe avant le mariage. Et les garçons, donc? Les garçons
correspondants, eux, se conduisent comme les derniers des gougnafiers, accumulant les aventures d'un soir. Mais un soir, c'est la limite maximum. Surtout ne jamais rappeler. Puisque s'engager avant
le mariage, c'est mal. Et puis en plus, les filles qui font du sexe avant le mariage, ce sont des filles de mauvaise vie. Donc, pendant que les filles s'abstiennent, les garçons, eux, font des
malheureuses. Bref, ce genre d'hypocrisie et d'incohérence, on en rencontre beaucoup, dans ce milieu-là. Mais il s'agit, pour reprendre une discussion aussi récente que brûlante sur ce même blog,
d'une émanation d'un certain milieu social, et non d'une conséquence directe de l'amour de la famille, de la religion ou de la France.


Elie Octave 06/05/2008 01:39

"quant aux notions de famille nombreuse et de religion, on ne peut pas
dire que ce soit une caractéristique fasciste, ou alors Africains et
Arabes, de part le monde, le sont majoritairement."Mais oui, cher monsieur la plupart des régimes en Afrique et aux moyen-orient sont à l'heure actuelle des régimes fascistes. Est-ce pour autant qu'africains et arabes sont par nature fascistes ?Voilà une confusion qui admet une ignorance totale de l'histoire de ces pays, et de ces peuples et leurs cultures.Mais surtout, pourquoi sont-ce des régimes fascistes? Parce que la faillite de l'Etat à été orchestré la plupart du temps par nos bonnes démocraties occidentales, par le colonnialisme latent, et l'imposition de dictateurs protecteurs des intérets interationaux dans leurs pays.Des pays occupés, pillés, humiliés depuis des décennies ont raison de dévellopper un nationalisme. Comme la France occupée comptait quelques milliers de résistants à une certainne époque.Les assassinats de Patrice Lumumba ou de Medhi Ben Barka, ont été commandités parce qu'ils avaient un projet nationaliste qui contrecaraient des positions internationales voraces.La défense de la Nation, l'intégrité du territoire, et des enfants d'un pays, ça ne peut exister que lorsque ils sont menacés.En situation de paix, ce n'est qu'absurdité, il y a des choses plus importantes. Et pourquoi l'interlocuteur de la souris est-il si travaillé par la famille et la patrie? A-t-on avis, Erwan? Il y a des choses plus importantes comme la défense des autres pays que l'on menace, et qui subissent le fascisme d'Etats usurpés. Aulieu de l'affirmation echevellée de sa nation contre les autres...

La Souris Blonde 09/05/2008 23:05


ça part dans tous les sens, mais j'aime bien ta façon de raisonner. ;-)