A l'heure de la sieste

Publié le par La Souris Blonde

Dans l'ombre sylve il se tenait assis, les yeux mi-clos, prenant le frais, comme au théâtre dans son fauteuil tourné vers l'allée où passent une fille, une fille, une autre fille, la souris.

 

"Bonjour !"

 

Première sommation. Un coup dans l'eau.

 

"Bonjour !"

 

Deuxième sommation. En effet, c'est pour elle et comme c'est un bon jour, la souris salue en retour.

 

"Vous êtes tout à fait mon genre !"

 

Une petite pause.

 

"...de femme !"

 

Ouf. Merci d'avoir précisé.

Commenter cet article

Terry 28/09/2010 21:42



Il est toujours beaucoup plus à propos de préciser... Oh mais quel soulagement n'est-ce pas que de se savoir femme?!


Il me plait quand même de préciser, que si on me salue de la sorte, étant homme (aux dernières nouvelles), cela m'attristerais...


 


Au diable ! Peut-être était-ce un ancien homosexuel reconverti?



Cinn 15/06/2010 07:37



Au passage, toujours aussi élégant, cette manière de "valider" ("vous êtes mon genre". Petite veinarde, quel privilège!) sans se demander une seconde si lui-même est validable :)



NANARD612o 14/06/2010 10:30



Oui le dragueur a eu raison de préciser "de femme" on ne sait jamais, il aurait pu tomber sur une blonde qui n'est en fait qu'un mignon déguisé en souris, un faux monnayeur, une tantouze. bref,
le dragueur n'est pas si idiot qu'il n'en a l'air avec ses gros sabots et sous les arbres dans l'ombre, il teste le gibier et en disant "bonjour" il sait qu'elle répondra "bonjour" et pôurra
juger si c'est une voix de femme.