Dragueur d'occasion

Publié le par La Souris Blonde

La souris sortait d'un magasin d'antiquité lorsqu'elle s'aperçut que l'une d'entre elles l'avait discrètement suivie.


- Souris, t'exagères, comme toujours... C'était pas une antiquité, non, tu peux pas vraiment dire ça.


- C'est vrai, antiquité, c'est un peu fort. Disons qu'il était... Vintage, alors.


Avec sa coupe frisée un peu trop longue, son costume à chemise ouverte, ses rides bien parties et l'assurance de celui qui a duré. Vintage. Désigne ce qui a plu il y a vingt ans et pense bien plaire encore en restant lui-même.


Monsieur Vintage surgit donc derrière le dos de la souris en clamant qu'elle avait un beau sourire.


Oui, à n'en pas douter, se dit la souris par devers-soi : mon nouveau jean me fait un bien beau sourire.


C'est dommage, s'il était arrivé en sens inverse, il aurait pu à la fois voir mon sourire, le vrai, celui qui aurait rendu son approche crédible, et mon joli T-shirt "J'ai mes règles".

Commenter cet article

Thierry 01/12/2011 20:40


J'adore ! J'ai beaucoup ri et j'ai pris quelques leçons aussi !
Merci !
Tu as fait mon jour, comme diraient les Anglish.

anthropopotame 24/10/2010 19:05



Tiens, c'est vrai, j'ai totalement perdu de vue que j'étais anthropologue! Je me suis laissé prendre à votre lecture :)



anthropopotame 22/10/2010 07:26



Bien chère souris, les femmes ont des règles, et les hommes des principes.


Parmi ceux-ci on trouve en un excellent: "Mon gars, tu te sens en petite forme, tu émets des ondes négatives, enfonce-toi davantage en tentant d'aborder une jolie inconnue."


Vous décrivez, dès votre deuxième note, le "dragueur de bibliothèque". J'en étais un autrefois, mais j'ai renoncé aux bibliothèques. la présence d'une belle femme à ma table m'empêchait de
travailler. Le fait de ruminer durant trois quart d'heures la formule par laquelle on l'abordera interdit toute concentration, et cette rumination, hélas, ôte toute spontanéité, accélère donc
plantage et ratissage. 


Quand en revanche, nez au vent, on sent que la terre entière vous sourit, on se contente de peu, d'un échange de regard, comme si les phéromones pouvaient remplacer l'eau fraîche dans la formule
consacrée. 


Ceci pour défendre la corporation à laquelle je me sens appartenir, par loyauté: ce même dragueur pathétique qui vous aborda à la machine à café, qui sait, eût été excellent un jour où sa
confiance en lui et l'attrait que vous exercez (semble-t-il) se fussent trouvés en phase de conjonction.



La Souris Blonde 24/10/2010 18:33



Tiens, je pensais que ce blog parlerait davantage à l'anthropologue qu'à l'homme en vous....


Pour le reste, relisez donc la définition (définir les termes, toujours ! Toujours définir les termes ! Essentielle, la définition !) du dragueur à la noix, qui
n'est certainement pas tout dragueur de rue. Pour les autres, j'éprouve plutôt de la sympathie - ils sont une manifestation d'humanité...



Amanda 19/07/2010 22:25



Il est super ton t-shirt. Je veux le même.



Dovobo 06/07/2010 17:39



C'est sanglant comme T-shirt ça didon


Pardon, c'est cinglant


Enfin, en tout cas, ça a dû lui cingler le gland


...Cyberbises