Souris or not souris

Publié le par La Souris Blonde

    La souris a deux prénoms. Pas un prénom en deux parties, comme Marie-Souris ou Souris-Thérèse, non, deux vrais prénoms. Enfin plus exactement, un prénom, un vrai, et un prénom de rechange, qui n’est pas tout à fait faux, lui non plus, mais enfin, c’est pas le vrai. Comme si elle s’appelait, disons, « Souris », et avait choisi pour prénom de rechange « Musaraigne ». La musaraigne n’étant finalement rien d’autre qu’une souris avec un grand nez et qui gueule plus fort. Par ailleurs, la musaraigne s’attrape bien plus facilement, tous les chats vous le diront.

    Et à quoi cela sert-il, ô grande souris, d’avoir un prénom de rechange ? Et bien voilà. Lorsqu’une personne cherche à faire connaissance avec la souris, au bout d’un temps généralement assez court, cette personne lui demande son prénom. Or la souris n’aime pas donner son prénom, même son prénom, rien que son prénom, à quelqu’un dont elle souhaite se dépêtrer le plus rapidement possible. Oh, certes, j’entends d’ici les clameurs : un prénom, ce n’est pas un numéro de téléphone, ce n’est même pas un nom de famille, ça n’engage à rien. Mais pour la souris, avoir son prénom, c’est déjà entrer dans une relation personnelle.

    Alors à ceux avec qui elle ne veut surtout rien avoir à faire, aux dragueurs à la noix, aux démarcheurs, aux diseuses de bonnes aventures, la souris balance son prénom de rechange, Musaraigne, un peu comme les lézards qui laissent le bout de leur queue en pâture au prédateur qui reste alors la queue entre les dents, sa proie enfuie. Donner son prénom de rechange, c’est donner le nom d’une personne qui n’est pas vraiment soi, une sorte d’avant-garde fantoche sacrifiée qui fait diversion pendant que le gros des troupes se carapate.

    Par contre, lorsque la souris se sent d’humeur sociable, lorsqu’elle est intriguée par les propos qu’on lui tient, lorsqu’elle se dit qu’elle ne serait pas contre prolonger la conversation, alors elle donne son vrai prénom, Souris.

    Mais, ô grande souris, objecterez-vous avec raison (et j’en entends déjà qui objectent, là-bas, dans le fond… Oui, toi, pas la peine de te cacher, je t’ai entendu…), quelle est donc l’efficacité de cette parade contre les dragueurs à la noix, puisqu’ils ne sont pas au courant, eux, que ce n’est pas ton vrai prénom ? Après tout, pour eux, Souris ou Musaraigne, c’est bien tout pareil !

    Certes. Et pourtant, la différence est énorme. Parce que le moment où la souris se présente comme Souris ou comme Musaraigne décide de toute son attitude à venir. Tout est joué au moment où le nom est dit. C’est une décision capitale, donner l’un ou l’autre prénom ; c’est se demander quel visage elle va montrer, quels liens elle va accepter de tisser. Donc, certes, c’est un petit drame qui se joue en son for intérieur ; mais c’est aussi se donner une discipline, décider irrévocablement de fermer la porte ou la laisser entrouverte. Car ce n’est pas du genre de la souris, de reconnaître un mensonge.

    Ainsi la souris se protège. Avec Souris, on peut faire connaissance, devenir des copains, des amis, des amants faudrait peut-être pas pousser mais pourquoi pas. Dire « Souris », c’est déjà accorder une grande part de sa confiance, c’est déjà dire quelque chose sur soi. Mais ceux qui auront rencontré Musaraigne n’auront jamais joué qu’avec une poupée de chiffon, n’auront eu qu’un fantôme évanescent entre les doigts.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas 20/04/2010 13:38



Ce que tu peux être prétentieuse !


 



Mllegazou 02/11/2006 20:52

Très chouette blog... il se lit avec plaisir... Bonne continuation, quel que soit ton prénom !!  ;-)

La Souris Blonde 03/11/2006 20:32

Et réciproquement, gazelle.

Jean Christophe Bataille 02/11/2006 12:33

Je t'ai concocté un nouveau prétendant mais je ne sais pas s'il te plaira.

La Souris Blonde 03/11/2006 20:33

Oooh, des fleuuurs! C'est pour moiii?

Epicurieux 01/11/2006 15:41

Je te rejoins sur le fait qu'en masquant son identité dès le début, ne serait-ce que par le dévoilement de son vrai prénom, on fausse complètement la nature de la relation...Pour ce qui est des souris, quelques réflexions : -est-ce normales si elles n'attirent que des Mickeys...-très peu de souris et beaucoup d'hommes-qui est le chat? Si on appelle un chat un chatEnfin, il est clair qu'à part moi, personnes n'utilise de pseudo ou d'alias sur le net et se dévoile sous sa vraie identité ;-)Bonne journéePS : si vous avez du temps à perdre allez donc jeter un oeil sur un dragueur à la noix en espérant ne pas vous les briser...http://epicurieux.over-blog.com/

La Souris Blonde 03/11/2006 20:34

Ah bon? C'est vrai, ça? On m'aurait menti? Parce que moi, souris, c'est mon vrai prénom.Et, également, une toute autre histoire...

Julien 31/10/2006 23:17

Alex, je ne te comprend pas. La toile est vaste et grande, si ce blog te lasse, passe ton chemin, pourquoi insister ? un blog, web log, est un concentré d'anecdotes, simplement !
Par contre, ptite question : le flair de la souris, avec le temps et tel un radar, est il capable d'évaluer le niveau et le nombre de DALN dans chaque nouveau lieu ?

La Souris Blonde 03/11/2006 20:35

Oh, le flair de la souris, en cette saison, avec le nez bouché...