Noix d'or 2006

Publié le par La Souris Blonde

Après longue délibération, comptage et recomptage des suffrages exprimés dans les commentaires de l'élection de Mister Noix (lesquels, je vous le rappelle, étaient seuls valides), le jury de la Noix d'or 2006 a l'honneur de remettre ladite noix à monsieur...
(roulements de tambour, trompettes de la renommée, cinglements de cymbales)
(le suspense est insoutenable)
(dans la salle, des centaines de souffles suspendus)
(des centaines de poitrines en émoi, attendant l'heureux élu)
(ça y est, cette fichue enveloppe s'ouvre enfin)
(scritch, scritch)
(ça fait comme un blanc, après les cymbales, et tout)



Le Dragueur Marxiste !
 
Le Dragueur Marxiste s'impose en effet de façon écrasante, ayant totalisé deux voix (celle de Ralphy et la mienne) lorsque ses dauphins, le voisin, le dragueur du Luxembourg, Antoine, Hector et le dragueur poète, arrivent ex aequo avec une voix chacun (et peut-être quelques autres perdues à des endroits non prévus pour, mais contrairement à nos futurs candidats aux présidentielles, je ne cours pas après les voix. Donc, ceux qui n'ont pas voté dans la bonne urne et se sentent floués dans ce scrutin crétin n'ont d'autre issue que de manifester bruyamment sous mes fenêtres ou encore d'entammer une grève de la faim pour protester contre le manque de démocratie flagrant dans cette élection).
Du reste, n'est-il pas légitime, en cette circonstance, d'user de bons vieux procédés staliniens pour faire triompher mon champion ?

Mesdames, messieurs, il me faut vous dire mon émotion à l'heure de remettre cette récompense si dignement, si justement méritée, qui vient couronner une noix qui m'est chère. Si je suis si heureuse de remettre aujourd'hui la Noix d'or 2006 au Dragueur Marxiste, ce n'est pas uniquement parce que j'avais voté pour lui et puis donc jubiler parce que j'avais raison (je m'insurge d'avance contre toute accusation tendant à insinuer que la présidente du jury aurait reçu des pots de vin, puisqu'il s'agissait en l'occurrence de café), mais parce que le dragueur marxiste, ayant réellement existé, allie l'art de la mise en scène à une véritable valeur documentaire.
Je ne résiste pas au plaisir d'en rajouter quelques morceaux, histoire d'évoquer...

Sa fraîcheur :
"Tu as remarqué que j'ai mis une cravate pour mon rendez-vous avec toi. ça fait bien, non ? Tu apprécies ? Ah bon, tu n'aimes pas spécialement les cravates ?"

Son honnêteté :
"Nous sommes tous deux adultes, n'est-ce pas..."

Son amour de la répartition sociale :
"J'ai pris ton numéro dans le portable d'un ami pendant qu'il était aux toilettes !"

C'est donc avec le rouge du drapeau du même nom qui me monte aux joues que j'ai l'honneur et le privilège de remettre, en cette nuit des Noix d'or 2006, à monsieur le Dragueur Marxiste qui a mérité ses majuscules, le trophée de la Noix d'or :

un véritable morceau de souris


Garanti 100 % pure souris...

Et oui, la souris est en or. Mais d'ailleurs, comme chacun sait, "ceci" n'est pas une souris.
Et comme le Dragueur Marxiste n'est pas là pour remercier les maquilleuses, sa femme, ses parents, et le public, surtout, le public ! En son nom, merci à tous ceux qui n'ont pas voté pour lui.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hector 12/09/2006 19:11

La part d'Engels dans la drague provient du fait de l'éclairage qu'il a apporte sur la mise en perspective historique donc je pense que tout dragueur a une conception engelienne avant chaque tentative de drague afin l'histoire qui peut en découler ne soit ni trop courte (rateau) ni trop longue (pour ne pas avoir d'histoire à faire des histoires afin de continuer à avoir des histoires).
euh, ca se voit que je suis fatigue en ce moment ?

La Souris Blonde 12/09/2006 21:30

Ou bien c'est directement traduit de l'allemand par un logiciel de traduction ? Manque des mots un peu partout...

personne 12/09/2006 01:09

C'est encore Engels qui va être vexé.

La Souris Blonde 12/09/2006 01:12

Mais je n'aime pas m'Engeler avec les dragueurs. Ils ont de trop bons arguments.

Hector 11/09/2006 19:20

Soit dit en passant il n'y a aucun paradoxe d'élire un dragueur qui suit la doctrine de ce bourgeois que fut Marx car Marx indiquait que le marxisme avait besoin du capitalisme à l'extreme pour emerger or la drague est une activite capitalistique extreme, dans un marché non reglemente et niant l'absence de tout sentiment ou ethique.
Donc tous les dragueurs extremes sont marxistes quelque part ...
 

La Souris Blonde 11/09/2006 23:10

A suivre.

Hector 11/09/2006 19:15

Je félicite mon adversaire et afin de ne pas générer de troubles à l'ordre public, j'accepte le résultat de ce vote bien que toutes les conditions démocratiques ne fussent pas réunies.
Et je vous annonce que suite à mon inéligibilité de dragueur gay prononcée par la commission allemande au mois d'août et face à ce revers électoral, je me retire définitivement de la vie draguistique.
Je vais donc faire un périple de Sein à Batz en passant par Ré.

La Souris Blonde 11/09/2006 23:10

Bah, si tu prends ta retraite à l'île de Ré, tu reviendras vite. Le climat y est répulsif, dirait-on.

Grenouille 11/09/2006 18:39

Je cherche désespérément un jeu de mots avec sovkhoz dedans...

La Souris Blonde 11/09/2006 23:08

En même temps, les blagues communistes ne font généralement rire que les communistes.