Comment draguer à la laverie automatique

Publié le par La Souris Blonde

Suite à une tentative assez peu convaincante à la laverie automatique, au terme de laquelle je n'ai toujours pas compris, au juste, ce que le tentateur tentait, il me semble finalement qu'il y a bien mieux à faire dans une laverie que de coincer une personne en lui tenant des propos plats au moment où elle est en train de mettre ses pièces dans le mange-pièce. Oui, bon, laver son linge sale en famille, certes, ce qui n'offre qu'un intérêt limité lorsque la famille en question se compose d'une seule personne. Lire un bon bouquin en attendant que vos sous-vêtements, vêtements et sur-vêtements aient fini de faire les fous dans le tambour, aussi ; l'ennui, c'est qu'on est sans arrêt dérangé dans sa lecture par les va-et-vient de gens qui s'occupent de leur linge sale à eux. D'où les yeux et les idées qui commencent à vaquer.
Oui, car une laverie automatique, dans son essence, c'est plein de célibataires, d'une part, et plein de machines à laver, d'autre part. Deux bonnes raisons de se mettre à avoir des idées curieuses. C'est donc un lieu propice à tisser des liens, au même titre que les magasins de bricolage. Donc, voici quelques idées d'approches un peu plus stimulantes, pour égayer les longues soirées d'hiver à la laverie automatique - je précise que ce qui suit tient absolument de la science-fiction, ou plutôt de la soap-fiction, pour rester dans l'ambiance lessive.

Approche n°1 : le drapnapping
Une jeune personne met son linge à turbiner et part faire un tour pendant ce temps-là. Mais rien ne sert de courir, il faut partir à point : lorsqu'elle revient à la laverie automatique, le cycle de lavage est fini et... La machine est vide. Quelqu'un lui a piqué son linge. Tandis qu'elle explore désespérément le tambour dans l'espoir qu'une chaussette au moins soit restée, elle tombe sur un petit papier ainsi rédigé :
"Votre linge a été enlevé. Si vous voulez le revoir vivant, appelez le : 06 XX XX XX XX avant demain soir."
N'est-ce pas une charmante manière de donner son numéro et d'obtenir, à coup sûr, un premier rendez-vous ?

Approche n°2 : c'est plié
Choisir un beau sèche-linge empli de draps propres et sur le point de finir de les sécher. Au moment où le ou la propriétaire des draps vient les récupérer, et essaye, tant bien que mal, de les plier sans les faire traîner sur le sol douteux de la laverie, pourquoi ne pas proposer galamment ses services ?
Vous pouvez alors proposer de remettre au goût du jour une vieille coutume, qui veut que l'on s'embrasse à chaque pli pour vérifier qu'on est bien en face.
C'est comme cela que l'on obtient des draps bien pliés.

Approche n°3 : être un adulte responsable
La cible a mis son linge dans la machine. Elle a choisi son programme. Elle a sélectionné la température. Elle s'apprête à mettre de la lessive dans le bac à lessive. Arrêtez son geste d'un air de Zorro sauvant la veuve et l'orphelin : "ah, pas ça, malheureu(x/se) ! Sais-tu combien de substances nocives tu t'apprêtes à répandre dans l'environnement?" Continuer sur un discours très culpabilisant incluant le nombre de litres d'eau consommés pour une simple lessive, le gâchis d'électricité par le sèche-linge et la pollution des nappes phréatiques. Pour arriver à une conclusion logique : "Non, mieux vaut aller chez moi tout de suite, les draps sont déjà propres, on fera moins de mal à la nature."

Oui, la souris est volontiers pousse-au-crime aujourd'hui. Mais que voulez-vous, il me faut bien alimenter mon stock de noix en prévision de l'hiver.

Commenter cet article

Frédérique 04/11/2006 23:03

Le drapnapping... Hilarant...
J'imagine le "drapnapper" arrivant le lendemain, avec son linge plié, et se prenant la gifle du siècle...

Papalmier 05/09/2006 18:50

De l'eau en plus pour refroidire quoi ? mon sèche linge n'a pas besoin d'arrivée d'eau, alors va faloire m'expliquer pourquoi une lavante-séchante consommerait plus d'eau que deux machines séparées.

vince 04/09/2006 17:40

Ah oui de l électricité c est sur mais en plus ca consomme plein d eau en plus, et je n ai jamais compris pourquoi il fallait beaucoup d eau pour sécher le linge. Quelqu un a une explicaiton peut etre?

La Souris Blonde 04/09/2006 19:12

Pour le système de refroidissement.Assassin.

vince 04/09/2006 10:23

Du temps où je n avais pas ma lavante séchante à moi, je me souviens avoir demandé le mode d\\\'emploi de la machine, mais cela ne m avait pas permis d\\\'engager une vraie bonne conversation, car le mode d\\\'emploi était trop simple (appuyer sur un bouton). Donc j\\\'ai  préfèré laver chez moi en pensant que peut-être une voisine débarquerait à ma porte en me montrant son thermostat entratré, comme dans la pub pour Calgon.

La Souris Blonde 04/09/2006 10:36

Tu as une lavante séchante! Honte sur toi! c'est un vrai mange-électricité!

ralphy 04/09/2006 03:58

A noter que la dernière fois que j'ai vu quelqu'un piquer du linge dans une laverie automatique, c'était dans Fight Club, et ce n'était pas pour le rendre !

La Souris Blonde 04/09/2006 10:49

Zut, j'ai même pas vu ça.