C'est écrit sur mon visage

Publié le par La Souris Blonde

Tiens, c'est curieux comme ils me dévisagent tous, ce matin, sur le chemin de la gare. Avec une insistance vraiment particulière. J'ai une grosse trace de dentifrice sur le menton, ou quoi? Ah, c'est peut-être à cause de...
"Attention mademoiselle, vous avez pris un sacré coup de soleil."
Voilà. Et non, perdu, c'est pas un coup de soleil, c'est une allergie. Juste le matin de mon départ, oui, histoire d'avoir l'air de revenir avant même d'être partie. Original, non, en cette saison? C'est nouveau, c'est le coup de soleil prêt-à-porter, on prend son coup de soleil avec soi pour partir en vacances, ça gagne du temps et on est tranquille. Enfin tranquille, façon de parler. 100 mètres plus loin, un autre :
"Oh, pas maaal, le coup de soleil ! Vous êtes rayonnante comme ça !"
OK, ils se sont donné le mot. Ou plutôt non, je leur ai donné le mot. Parce que la couleur de mon visage est une vraie provocation à la lourdeur, c'est vrai, depuis que je me suis passé cette fichue lotion rafraîchissante sur le visage et que ça a commencé à brûler comme garrigue en été, les lapins en moins. Quoique, pas tout à fait sans lapins, à la réflexion, puisqu'en voilà encore un :
"Eh, mademoiselle, faut mettre de la crème ! Surtout avec une jolie peau comme la vôtre, hein ! Vous avez besoin de quelqu'un pour vous la passer ?"
Pfff... Même pas fichu de faire la différence entre un coup de soleil et un oedème facial. Alors que c'est facile : le coup de soleil, on est roucge coucher de soleil partout partout et ça brûle ; l'oedème, on est rouge tomate trop mûre partout partout et ça brûle, mais on voit les traces du coton, et aussi, ça gonfle. Pas que mon visage qui commence à me gonfler, d'ailleurs, vu la régularité navrante avec laquelle les noix tombent dans mon panier ce matin :
"Et sous la petite robe, c'est pareil ?"
ça m'apprendra à utiliser des produits non testés sur les animaux. Parce que c'est bien joli comme pub, les produits non testés sur les animaux, mais du coup, c'est moi qui joue le cobaye. C'est peut-être une allergie aux noix que je fais, d'ailleurs ? Ah non, aux algues. C'était une lotion aux algues. Et à dieu sait quelle cochonnerie en prime. Et comme les cochonneries attirent les cochonneries, 50 mètres plus loin, un autre, toutes dents dehors :
"Tu sais que t'es craquante, toi, avec ce coup de soleil ? J'ai envie de te croquer toute crue..."
Ben voyons ! Mon grand, si tu aimes le goût de la pommade cicatrisante... Marrant qu'ils trouvent tous ça si appétissant, moi, ce matin, devant ma glace, j'ai plutôt poussé un cri d'horreur. Et dire que j'utilise cette lotion depuis plus de deux mois. Alors pourquoi cette réaction écarlate juste le matin du départ ? Une trahison. C'est une trahison. Le cheval de Troie destiné à fournir des accroches de conversation niaiseuses à tous les dragueurs à la noix de mes vacances, aussi sûrement qu'un panneau clignotant. Et comme à la longue c'est vaguement répétitif, le suivant monte en puissance :
"Raaah, ce que t'as l'air chaude, toi, avec ton coup de soleil... Mmm, c'est chaud, c'est chaud..."
Ouhlà, c'est vrai que l'atmosphère devient vaguement étouffante, là. Gargl... Et si mon oedème gagne la gorge, si je suffoque, si je commence à m'évanouir et à lui clamser dans les bras, je suis sûre qu'il trouvera encore ça super sexy. Blette et sexy, le nouveau slogan de mon été.
Mais bon sang, le rouge, c'est couleur détresse, non ? Ou bien couleur chiffon pour exciter les taureaux ?

Commenter cet article

Julien 21/10/2006 05:10

Toutes ces remarques sur un simple trajet vers la gare !!!!
J'ai un peu de mal à imaginer !!! ou alors je ne connais pas vraiment la nature humaine, en tout cas celle des noix !!!
tu vis près d'un élevage, c'est pas possible ????

La Souris Blonde 22/10/2006 15:57

Ah bon? Oooooh... J'aurais exagéré, tu crois?

Maxx 25/07/2006 15:45

woa... flippant...quelle idée de sortir avec une allergie pareille... ;-)quelques jours de repos auraient été mérités je pense...

La Souris Blonde 27/07/2006 23:49

Et tu crois que le TGV m'aurait attendu bien gentiment? Aille... Et on aurait encore accusé le service public...

vince 24/07/2006 13:52

Ca doit pas être facile sous cette chaleur moite de se sentir encore plus étouffée par les mâles qui ont aussi très chaud... Logiquement tu devrais passer tes vacances dans une ambiance un peu plus fraîche et aérée, on peut savoir où?

La Souris Blonde 27/07/2006 23:48

Non, on ne peut pas savoir où. J'étais là-bas incognito, avec mes grosses lunettes noires.Une souris rouge avec des lunettes noires, comme incognito, on fait mieux, certes.

Gorgonzalla 23/07/2006 23:47

Pauvre Souris... Oserais-je me permettre une indiscrétion et te demander dans quelle région on peut récolter de si belle noix? A te lire, j'ai l'impression d'entendre les cigales du Var ou des Bouches du Rhone...
Bonnes vacances. Reviens nous bien reposée...
Gorgonzolla

La Souris Blonde 27/07/2006 23:47

Si tu lis bien, ça, c'était avant même de prendre le train...

Grenouille 23/07/2006 13:53

Ou bien c'est le côté communiste qui enflamme le bas-ventre du bas-peuple.

La Souris Blonde 27/07/2006 23:46

Ah oui, tiens, il faudrait demander à mes amateurs de peaux rouges s'ils sont communistes. Partageux. Echangustes, quoi.Mais il me semble me souvenir que les dragueurs invétérés se doublent souvent de jaloux obsessionnels. Très attachés à la propriété privée, donc. La leur au moins.