L'important c'est des noix

Publié le par La Souris Blonde

Retour de la souris blonde, après un long week-end à... A quoi au juste? A m'amuser? A m'user les pattes en gambadant dans les vertes prairies de l'insouciance? A draguer à la noix? Non mais ho! Z'avez pas lu La Fontaine? La souris est un animal in-dus-tri-eux, qu'on vous dit. Ah non, c'était la fourmi. Bref, c'est pareil. En pire, parce que les souris, en plus, grignottent les provisions dans votre placard, autant dire qu'elles font leur beurre sur votre dos.

Par exemple en vous piquant vos propres histoires, vos propres stratégies de séduction, vos propres saintes indignations, et en pillant ainsi les noix de votre garde-souvenir pour les ranger en jolies pyramides dans son terrier de souris, juste pour le plaisir de les contempler comme c'est joli. Voilà.

Donc, la souris ne s'amuse pas, bande de mauvaises langues et d'impatients que vous êtes tous. La souris se débat dans d'affreux cas de conscience en levant ses grands yeux vers l'azur étoilé : "Ciel", se dit-elle en son langage, "Ciel, mais qu'ai-je fait, qu'ai-je dit?" (certes, cette dramatisation est à relativiser si on la met à l'échelle, puisque le ciel, pour une souris, est environ à 15cm au-dessus du sol ; voilà qui remet les choses à leur juste place).

Bref, la souris désoeuvrée se prend pour une pomme de discorde (et là, du point de vue de l'échelle, ça colle à peu près), se demandant si, dans le but innocent de faire rire ses semblables, elle n'aurait pas rallumé - quoi? rien moins que La Guerre des Sexes. Un peu comme un casque bleu qui balancerait des grenades, en gros.

A ces mots, un frisson d'effroi parcourt les steppes internautiques.

Mais...

Mais qui a dit que tous les hommes étaient des dragueurs à la noix?

Personne. Aucune souris n'a dit ça. D'ailleurs les souris sont muettes, c'est bien connu, tout juste propres à courir maladroitement sur un clavier.

Mais qui a dit qu'il était interdit d'aborder une jeune fille dans la rue?

Ouhlà, pas la souris en tous cas. La souris est un animal industrieux ET anarchiste. Et pour cause, elle n'a ni sens moral ni raison suffisants pour savoir ce qu'est une loi ou une interdiction. Alors une souris blonde en plus, vous imaginez. Non, la souris n'est pas là pour interdire quoi que ce soit.

"Mais alors, comment faut-il faire, ô grande souris (oui, à défaut d'être un grand législateur, la souris peut éventuellement être un animal-totem), toi qui détiens le savoir de toutes choses (c'est moi le totem, j'organise mon culte comme je veux) pour être un dragueur à la non-noix?"

Face à tant de détresse humaine, je demande un temps de réflexion pour mettre un peu d'ordre dans mes idées. Ce sujet est trop grave pour le traiter à la légère. Prochainement, donc, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les dragueurs à la non-noix, ou non-dragueurs à la noix (l'appellation varie selon les régions, ce sont des A.O.C.), ces êtres mythiques qui ne font pas fuir les jeunes filles lorsqu'ils les abordent dans la rue.

Ah, flûte, quel suspens! Je devrait écrire des romans policiers.

En attendant, et pour éteindre la guerre des sexes bien involontairement rallumée, une histoire de dragueuse à la noix. Parce que la souris aime la parité, et qu'il n'y a pas de raison.

Commenter cet article