Donnez de vous-même, votre prochain vous le rendra au centuple

Publié le par La Souris Blonde

Dans le précédent épisode, la souris constatait à quel point les lieux de collecte de sang semblaient idéalement conçus pour draguer, ou à peu de choses près. Mais elle n'était pas encore au bout de son voyage initiatique au pays du volontariat bien rétribué.

Oh non, on ne soupçonne jamais assez à quel point être généreux est une source de bienfaits personnels. Tiens, pour un peu, on deviendrait altruiste par égoïsme.

En sortant du don du sang, une gentille infirmière avait pris soin de conseiller à la souris d'éviter tout sport violent. Hélas, trois fois hélas, elle n'avait pas cru bon d'ajouter "prendre le train" à la liste des sports violents, et une demi-heure de station debout dans la chaleur d'un wagon bondé avaient eu raison du sang raréfié de la souris, déjà pas mal pâlotte au naturel.

A cinq minutes de descendre vers la nuit, l'air pur, la fraîcheur salvatrice, la souris commençait à voir danser devant ses yeux ces fichues étoiles noires par lesquelles toujours s'annonce comme inévitable une proximité imminente et brutale avec le sol insensible.

L'avantage de tourner de l'oeil dans un wagon bondé, c'est que vos voisins de misère vous empêchent de tomber.

L'autre avantage de tourner de l'oeil dans un wagon bondé, c'est que puisque vous leur tombez dessus, vos voisins se rendent vite compte qu'il y a un problème.

En quelques secondes, un (très) jeune homme céda son siège à la souris, une dame lui proposa un carré de je ne sais quoi pour aller mieux, un monsieur lui proposa le bras pour descendre, enfin elle se retrouva à peu près le centre d'attention d'une douzaine de visages bienveillants et pleins de sollicitude dans un wagon qui était, la minute d'avant, plutôt... Bref, un wagon en heure de pointe, quoi.

D'où la conclusion, mais oui, mais oui, n'hésitons pas, soyons fou : donner son sang est un excellent moyen de draguer, puisque, pour peu que vous tombiez dans les pommes, cela amène les gens à s'intéresser à vous. N'est-ce pas un bon début pour faire des rencontres ?

Ah, on me fait signe en coulisses que ça ne marche que pour les jeunes filles. Que si j'avais été un jeune homme, on m'aurait laissé m'écrouler par terre en me traitant de junkie, on m'aurait marché dessus pour descendre du train et en plus j'aurais loupé mon arrêt.

Bon, tant pis.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> j'y penserai la prochaine fois... je prendrai un sifflet comme Rose dans Titanic, à défaut de me faire aider, j'attirerai peut être l'attention !<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Ben t'as eu du bol toi ! Moi la seule fois où j'ai tourné de l'oeil dans un wagon, certe on m'a regardé, mais personne ne m'a laissé de place, les jeunes juste devant moi sont restés sur leur<br /> strapontin, j'ai du ouvrir la porte toute seule, avant de m'asseoir sur le quai de la gare et d'appeler Loulou à la rescousse pour m'aider à me sortir de là. Fichus banlieusards....<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Faut crier au secours...<br /> <br /> <br />
P
Ce que j'en sais ?Bah tu serais passée pour une Junkie avec ton coton sur le bras sinon :)
Répondre
L
<br /> <br /> Ah oui, bien vu.<br /> <br /> <br /> <br />
S
hello le 1r forum de la communauté vient d'être créer... à bientôt poteet
Répondre
L
<br /> Merci!<br /> <br /> <br />
E
tut tut bien sur que c'est un sport violent, le métro aux heures de pointe !! Bon et même pas de bouche à bouche pour te ranimer??  rhaaa les bonnes manières se perdent ;-)
Répondre
L
<br /> Juste du bras à bras. Mais faut dire, aussi, je mords.<br /> <br /> <br />