Couleur café

Publié le par La Souris Blonde

"Vous avez un regard... magnifique", déclara-t-il en se retournant d'un air désespéré.

La souris remercia, un peu déstabilisée par l'imprévu, et loucha un grand coup pour tâcher d'apercevoir ses propres yeux - les miroirs manquaient en ce lieu. Et en effet, elle remarqua dans son regard une lueur intense, pleine de désir brûlant, voire de manque. Cela se voit donc tant que ça, se dit-elle en avançant à son tour vers la machine à café qui allait, maintenant que l'inconnu qui la précédait s'était éloigné après cette étrange politesse, enfin pouvoir lui fournir le précieux breuvage dont son regard témoignait le besoin obsédant en ce début d'après-midi.

La scène est brève, intense, quotidienne, mais néanmoins fort instructive. Mais, me direz-vous, ô grande souris, en quoi en a-t-on quelque chose à faire, de vos pulsion caféiformes mi-diurnales ? Oh, vous en avez grand chose à faire, mes lapins, on va le voir tout de suite. En effet, on trouve ici l'association traditionnelle café + yeux (et non, comme la désinformation Sempéienne le fait trop souvent penser, bouillon + yeux), mais inversée par l'inconnu qui nous occupe. Tandis que cette association se présente communément sous la forme "hmm, beaux yeux ! ça vous dirait de prendre un café?", notre jeteur de compliments en l'air prend d'abord un café, pour s'extasier ensuite sur le regard souricien et prendre la fuite sans plus s'apesantir.

Comme dans toute bonne et solide association d'idée, pour lui, un terme semble appeler l'autre, peu importe dans quel ordre. L'association peut donc se faire ainsi :

    beau regard > café

Mais également dans ce sens:

    café > beau regard

Ainsi, le lien entre ces deux termes semble si solidement ancré dans son imaginaire que le café provoque en lui le besoin de faire un compliment, de même que le fait de faire un compliment fait naître le besoin de proposer un café. De la même manière que chez certains fumeurs un café ne va pas sans une clope, ainsi peut-on constater chez certains dragueurs cette autre accoutumance comportementale : un café ne va pas sans un compliment à une demoiselle.

Heureux soient les dragueurs qui, à force de proposer des cafés à chaque paire de beaux yeux, finissent par voir surgir de beaux yeux à chaque fois qu'ils prennent un café ! Leur monde doit être bien agréable.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ralphy 23/05/2008 19:52

Pendant longtemps, j'arrivais au bureau avec des croissants, pains au chocolat et autres viennoiseries en tous genres. Habitude certes onéreuse, pratiquée au quotidien, mais qui apporte un bien être très agréable, d'autant que ce sont alors les souris blondes, brunes et à la noix (?!), ainsi que quelques rats forts sympathiques qui me proposaient le brevage magique. Sans compliment pour les yeux, cependant.

La Souris Blonde 23/05/2008 21:44


Non, mais "t'as de belles pépites de chocolat, tu sais", c'est agréable aussi. Enfin, les plus cuisinières d'entre nous apprécieront.


Eldiablo 22/05/2008 16:15

tres jolie style ! bon je vais de ce pas faire de la monaie pour les cafés à offrir aux charmantes souris que je croise dans le couloir ou l'ascenseur ! Seul hic doit on demander un bureau face à la dite machine pour être rapîdement opérationnel à l'arrivée d'une souris?

La Souris Blonde 22/05/2008 23:05


Oh, mieux vaut venir directement avec une cafetière ou un thermos, je crois. Et faire concurrence de front avec la machine à café.


elieoctave 20/05/2008 00:02

malheureusela blogueusequicomme la sourisn'arriv' à croquer les drageurssans voyagerhors de son blog intérieur

La Souris Blonde 22/05/2008 23:04


Cestui-là n'a pas conquis la toison, en tous cas...


Bouc 19/05/2008 23:29

et si la beauté de ton regard existait en dehors e tout café... moi, c'est qui m'avait frappé en premier... c'était énorme

La Souris Blonde 19/05/2008 23:46


Chhht! C'est un secret.


Giusepe 19/05/2008 14:33

Hum, son monde doit être bien agréable, d’où son air désespéré !
(Et le café crème remplace le rouge velours, ah quel pertinent synchronisme ! Au fait, c’est beaucoup mieux comme cela, si je puis me permettre.)

La Souris Blonde 19/05/2008 23:44


Effectivement, le velours rouge, c'est bien joli au début, mais rapidement, ça gratte.